fbpx

Lorsqu'un meuble est attaqué par les insectes xylophages, la première des choses à faire est de lutter contre l'invasion.
Dans tous les cas intervenez, dès que vous soupçonnez l'infestation.

Pour cela, nous proposons 2 solutions:
Le xylophène ou le KO'termit.

Ces 2 produits s'utilisent de la même façon.
Ils s'appliquent si possible sur les endroits du bois qui ne sont ni cirés ni vernis.
L'intérieur des meubles, le dessus, le dessous, le dos.
Ou s'il s'agit d'une table, traitez le dessous de la table.
Ceci pour éviter d'endommager, le vernis ou la patine du meuble.
Utilisez pour cela un pinceau largement imbibé, laissez sécher, puis renouvelez l'opération pour plus de sureté.
Le produit va pénétrer dans le bois par capillarité.

Sur les autres zones, traitez éventuellement, les trous de vers un par un avec le xylophène en aérosol, ou à l'aide d'une seringue.
Travaillez et Laissez sécher si possible à l'extérieur ou dans un endroit non fréquenté et ventilé, en utilisant une protection appropriée, gants, masque, lunettes...

Dans le meilleur des cas les attaques des insectes vont laisser quelques traces, trous, ou marques de galeries.

Une fois le bois traité deux solutions:

1/Si l'attaque n'a pas été trop violente, il est toujours possible de laisser tel que, ce qui peut donner au meuble un aspect ancien.

2/Si les séquelles sont plus importantes, trop de trous, manques de bois, ou meuble fragilisé, et vermoulu, il va falloir reboucher et/ou renforcer le bois.

Pour renforcer la structure sans reboucher.
Si vous ne souhaitez pas reboucher les dégâts, vous pouvez utiliser le renforceur pour bois vermoulus appelé "durci'bois".
C'est un produit contenant une résine très résistante.
Il s'applique au pinceau ou à la seringue, pénètre dans le bois et durci à l'intérieur.
Attention, en séchant, le durci'bois laisse un voile brillant à la surface, (que l'on peut éventuellement poncer)


Pour un simple rebouchage
Utilisez le mastic à bois en tube.
En phase aqueuse, il s'applique facilement à l'aide d'une spatule souple, ou tout simplement au doigt si l'on travaille trou par trou.
Lissez ensuite la surface avec une spatule ou un chiffon humide, puis laissez sécher.
On pourrait aussi laisser sécher le mastic, puis le poncer, mais il y aurait un risque d'endommager la finition du meuble.
L'avantage de ce mastic est qu'il se traite comme le bois.
Après séchage, il peut être poncé, teinté, ciré, vernis.

Dans le même esprit, il existe aussi la pâte à bois Flambo, qui s'utilise de la même manière, mais ne pourra pas se teinter aussi facilement.

Si le support est très ancien, il est possible d'utiliser les gommes laques ou les cires à reboucher, afin de respecter les processus de réparation ayant cours lors de la fabrication du meuble.
En règle générale, ce sont des bâtons que l'on fait chauffer de nos jours avec un fer à gomme laque.
Il existe aussi la vieille technique consistant à mélanger de la sciure de bois fine, à de la colle à bois, pour en faire un mastic de rebouchage.


Pour renforcer la structure, et reboucher.
1/Utilisez le Dugay bois, ou le sinto bois.
Il s'agit d'une résine polyester en pâte, à mélanger à un durcisseur.
En plus de reboucher les trous et les manques de bois, elle va le renforcer fortement.
Il est difficile de teinter ces produits, tout au plus peut on les nuancer légèrement avec des pigments.


2/Ou bien l'ARA BOIS, qui se présente sous la forme d'une poudre et d'une résine à mélanger, et qui peut s'utiliser à la spatule, ou se couler dans les parties abimées.
ARA BOIS peut être teinté dans la masse avec des pigments

Dans tous les cas, éviter de stocker vos meubles dans des endroits humides, ce sont des terrains apprécies par les termites et autres larves d'insectes, et cela peut fragiliser le bois et les assemblages.

Portez toujours une tenue appropriée, faites des tests, ne jetez pas les résidus à l'égout.